Enjeux et perspectives de la Cybersécurité en Europe, un sujet d’actualité pour l’Université d’été d’HEXATRUST – 2ème édition

A l’heure du rapprochement de la France et de l’Allemagne dans le domaine industriel et notamment de la cybersécurité, le dialogue a été poursuivi cette année entre les deux pays sur des thèmes variés : Industrie du futur, Protection des données, IoT…

Avec les services gouvernementaux (ANSSI, BSI) à la manœuvre, ce sont les fédérations industrielles (FIEEC, ZVEI) et les associations professionnelles (HEXATRUST, MEITO, TeleTrust, Cyber Security Council of Germany) qui se réunissent et portent les défis de la Cybersécurité et de la Confiance Numérique à l’échelle européenne, le but étant de concentrer les efforts et d’envisager une stratégie commune afin de devenir les moteurs du secteur en Europe et dans le monde. Le 5 Juillet 2016, la Commission européenne a également signé avec les industriels un Accord de Partenariat Public-Privé (cPPP : contractual Public-Private Partnership) dans le cadre d’Horizon 2020 et ce, afin d’adresser les cybermenaces contemporaines au niveau européen. Ainsi, 1.8 milliards d’euros devraient être débloqués dans le domaine d’ici 2020.

L’industrie du futur, la sécurité dans le cloud avec comme fil rouge la perception de la cybersécurité en Europe furent donc, sans surprise, les sujets débattus lors de l’Université d’été d’HEXATRUST du 1er septembre 2016 à partir de 13h30 à l’Espace Hamelin, 17 Rue de l’Amiral Hamelin (75016 PARIS) au cours de trois tables rondes :

  • La perception de la Cybersécurité en Europe tant d’un point de vue industriel qu’économique ainsi que la place de la France et de ses PME dont les défis et de trouver les ressources nécessaires pour exister sur ce marché sans perdre de temps et de créer une vision commune comme au sein du cPPP piloté par Luigi Rebuffi, Directeur d’ECSO.
  • L’intégration de la Cybersécurité au sein du concept de l’Industrie du futur, ses enjeux technologiques et stratégiques en France et en Allemagne. Pour Éric Payant, Responsable du projet Industrie 4.0 pour Bosch France, l’Industrie du Futur à la Française dépasse en effet le cadre de l’industrie telle qu’on la conçoit normalement. L’Entreprise du Futur jouera en effet un rôle déterminant, au-delà des fonctions de production et de supply chain, dans l’élaboration d’une nouvelle vision de la chaine de management, des ressources humaines…
  • La sécurisation des données dans le Cloud, entre règlementation et massification du cloud, par où passe le développement des entreprises françaises du domaine à l’internationale. L’approche SaaS permet à un nombre croissant d’individus d’accéder aux offres proposées par nos sociétés, des offres également abordables et pratiques d’utilisation. Ce nouveau canal de distribution et d’accès doit être couplé à un travail important de sensibilisation, cette dernière passant par l’élaboration d’un discours orienté sur les besoins des utilisateurs et non sur la technique.

L’université d’été fut également introduite par Agnieszka Bruyère, Directrice des services de Sécurité chez IBM France sur la place de l’Intelligence artificielle dans la Cybersécurité, notamment suite au développement par IBM de « Watson », un programme d’intelligence artificielle qui s’attaque à tous les domaines, la finance, la recherche médicale et désormais la lutte contre la cybercriminalité. Cette intervention nous aura permis d’aborder l’avenir avec l’utilisation de l’IA au service de la cybersécurité, faisant ainsi appel au concept de Sécurité cognitive.

Capable d’analyser et de compiler d’impressionnantes quantités de données, d’en tirer des conclusions et d’apprendre de ces dernières, Watson sera un outil précieux pour les Analystes du domaine et permettra également de pallier au manque de ressources humaines en Cybersécurité.

Un Focus sur le financement de la Cybersécurité en France, le nerf de la guerre pour tout entrepreneur souhaitant se développer dans le domaine, fut également délivré par Pascal Lagarde, Directeur exécutif de la Direction International, Stratégie, Etudes et développement chez BPI France.

Cette Université d’été nous aura également permis ne nous projeter sur les grands chantiers de la rentrée, notamment avec l’intervention de Guillaume Poupard, Directeur Général de l’ANSSI, qui aborda avec une grande franchise les différents défis de l’Agence pour l’année 2016-2017. Parmi les grands sujets fut évoqué la transposition de la directive NIS (Network and Information Security) en France et en Europe et la nécessité d’éviter la création de paradis sécuritaires en Europe, qui à la manière des paradis fiscaux, procures des avantages réglementaires dans les domaines délétères pour les autres Etats.

Guillaume Poupard a également abordé l’enjeu de travailler sur la confiance de manière objective (évaluation, certification…) tout en restant cohérent et en favorisant la lisibilité, le but étant d’avoir un outil efficace au service des acteurs de la filière. Il y a aujourd’hui d’ailleurs une véritable volonté de porter un outil de certification commun à la France et à l’Allemagne afin de promouvoir nos sociétés et d’insuffler une démarche européenne plus large.

Guillaume Poupard s’est félicité sur le succès de l’usage actuel des produits Prim’X, société membre d’HEXATRUST spécialiste du chiffrement, au sein des sphères étatiques et envisage de reproduire cette démarche pertinente à l’avenir. Il a également évoqué l’idée de créer un Forum de discussion entre industriels, utilisateurs, structures étatiques dans le cadre du plan Cybersécurité et Confiance Numérique, une ambition primordiale pour l’ANSSI afin de concentrer les efforts et de développer la filière.

L’évènement, sponsorisé par Systematic Paris Région et hébergé dans les locaux de la FIEEC, a accueilli près de 230 participants. HEXATRUST souhaite au fil des années développer son Université d’été afin de créer un point d’orgue pour la filière, un évènement de qualité et convivial.

Pour Daniel Benabou, Directeur d’IDECSI, cela ne fait pas de doute : « Sécurité dans le cloud, industrie du futur, …cette 2e université d’Hexatrust apporte une contribution de grande qualité sur des sujets si stratégiques. C’est une chance pour tous les acteurs de la sécurité numérique de pouvoir disposer de ce nouveau moment fort d’échange et d’information ».

Pour Coralie Héritier, Directeur Général d’IDNOMIC qui participa à la 3ème table ronde sur la sécurisation des données dans le cloud : « L’Université d’été HEXATRUST est le rendez-vous à ne pas manquer pour tous ceux qui ont des enjeux forts en matière de cybersécurité. Par la richesse de son programme et la diversité de ses intervenants cette deuxième édition a permis à l’auditoire d’avoir un panorama complet sur les sujets d’actualité et d’innovation qui agiteront notre marché en cette rentrée ».

Programme complet et intervenants

Couverture

Événement organisé en partenariat avec

Systematic-logo-800px_5